L’impression comme finalité, ou serait-ce le point de départ ? Graver, insoler, encrer, l’empreinte marque le papier, le bois, la terre, sculpte la matière, dessine le volume, fixe le temps. L’empreinte joue, donne le ton, affirme son identité, fragilement. Qu’elle soit à l’état de trace, signe, ou figure, l’illustration traduit ce que les mots n’expriment pas, pour ne pas oublier. Pour ne pas oublier... Les sujets sont divers mais le mouvement, l’instant et le geste sont des vecteurs communs à leur élaboration.

Caroline Pageaud

En voir plus
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now